Accueil

La conservation des ressources naturelles est liée intimement à la Culture Sakalava Marambitsy, d’où le nom Site Bioculturel d’Antrema. C’est une Aire protégée terrestre de catégorie VI selon la catégorisation de l’UICN c’est à dire une « réserve de ressources naturelles » où la conservation et l’utilisation durable des ressources naturelles peuvent être mutuellement bénéfiques. Ce site a été crée depuis l’année 2000 selon la demande de la communauté Sakalava Marambitsy d’Antrema représentée par le Prince Tsimanendry qui est le porte parole et le gardien de la Culture Sakalava dans la zone. Cette initiation a été prise dans la mesure où leur culture considère les Propithèques couronnés comme les représentants de leurs ancêtres. Le Site Bioculturel d’Antrema est cogéré par le Muséum National d’Histoire Naturelle Paris (MNHN), le plateforme Antrema Miray (AMI) et les communautés locales Sakalava représentées par le Prince Tsimanendry. Le but est de préserver les ressources naturelles et les richesses culturelles tout en assurant un développement durable.